Financements export : le repli des banques françaises

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Financements export : le repli des banques françaises inquiète les exportateurs

France - Banques et assurances - Commerce extérieur - Financements

“Problèmes pour se refinancer en dollars, nécessité d’augmenter les fonds propres affectés à ces activités dans le cadre de la réforme de Bâle III : les banques françaises vont-elles réduire leurs activités de financement export et dans quelles proportions ?”,  s’interroge notre lettre confidentielle MOCI news dans sa dernière livraison aux abonnés du MOCI. D’après MOCI news, “l’inquiétude monte dans les milieux industriels et dans le dispositif public d’accompagnement des exportateurs après les annonces de Société Générale et de BNP Paribas d’une réduction drastique de la voilure dans leurs activités de Banque de financement et d’investissement (BFI), départements qui regroupent les financements export : 600 suppressions de postes pour la première, 1396 pour la seconde (dont 373 en France). Le financement des contrats aéronautique et naval est le premier touché. Mais il ne sera pas le seul. Selon les échos que MOCI news a recueilli auprès d’observateurs, des entreprises, notamment PME, peinent actuellement à réunir des financements, notamment pour des contrats de petite taille, inférieurs à une dizaine de millions d’euros. Elles seraient contraintes de faire davantage de crédits fournisseurs faute de trouver des banques prêtes à les accompagner dans le cadre d’un crédit acheteur. Et elles peineraient aussi à céder leur créances clients – même garanties par Coface- à des banques (…)”. (Sources: M.O.CI.) www.plastic-jig.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »