La sécurité alimentaire en tête des défis de la nouvelle direction de la FAO : Face à la menace de la faim

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le nouveau directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a fait savoir que la sécurité alimentaire serait en tête des défis de l’organisation, notamment en offrant d’intensifier le soutien aux pays à faible revenu et à déficit alimentaire, plus particulièrement ceux qui sont confrontés à des crises prolongées. José Graziano da Silva qui était entré officiellement en fonction le 1er janvier, a prévu de donner sa première conférence de presse mardi, au cours de laquelle il abordera les questions d’actualité relatives à la sécurité alimentaire mondiale, selon un communiqué parvenu à l’APS. « Nous allons créer des équipes qui rassemblent les compétences de l’Organisation en matière de conseils politiques, planification des investissements, mobilisation des ressources, interventions d’urgence et développement durable », a ainsi expliqué M. Graziano da Silva.

«?L’éradication de la faim ne doit pas être dissociée des réponses à d’autres défis mondiaux, tels que la relance des économies nationales, la protection des ressources naturelles de la dégradation et l’atténuation ainsi que l’adaptation au changement climatique », a-t-il ajouté. Selon la FAO, « en tant que Directeur général, Graziano da Silva aura des objectifs multiples, notamment l’éradication de la faim, la production alimentaire et la consommation durable, une plus grande équité dans la gestion de l’alimentation mondiale, le parachèvement de la réforme organisationnelle de la FAO pour en améliorer l’efficience, la transparence et la responsabilisation ainsi que l’expansion des partenariats et de la coopération Sud-Sud ». Né le 17 novembre 1949, Graziano da Silva est Brésilien et Italien de nationalité, a fait savoir la FAO, ajoutant que le 8e directeur général de cette agence onusienne est titulaire d’une licence en agronomie et d’une maîtrise en économie et sociologie rurales de l’Université de Sao Paulo ainsi que d’un doctorat en sciences économiques de l’Université d’Etat de Campinas.
Source : http://www.elmoudjahid.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »