Les importations de l’Algérie en hausse en novembre à 3,21 milliards de dollars : Les produits alimentaires en tête de liste

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’Algérie n’arrive toujours pas à maîtriser le flux de ses importations. La facture s’alourdit chaque mois un peu plus. C’est le cas de novembre dernier, un mois au cours duquel les importations étaient en hausse pour pratiquement l’ensemble des produits.Les importations ont connu une légère hausse durant le mois considéré, celles-ci étant passées de 3,18 milliards de dollars en novembre 2010 à 3,21 milliards, en hausse de 1,07 %, selon le Centre national de l’informatique et des statistiques. Les principaux groupes de produits ont tous enregistré des hausses, à l’exception de celui des biens d’équipements industriels et agricoles qui ont connu une baisse de plus de 27 %. Les biens alimentaires sont toujours en tête des produits importés, en hausse de près de 48 %, passant de 538 millions de dollars à 796 millions. Cette hausse est tirée essentiellement par les importations des céréales, semoules et farines, dont les achats ont augmenté de 75,23 %, passant de 188,8 millions de dollars en novembre 2010 à 330,93 millions. Les sucres et sucreries ont presque triplé, passant de 28,44 millions de dollars à 103,8 millions par rapport à la période de référence (+265 %).

Les cafés et thés ont aussi augmenté de plus de 74 % pour totaliser 28,88 millions de dollars en novembre dernier contre seulement 16,58 millions à la même période en 2010. A l’exception des baisses des importations des viandes (-49,4 %) et des laits et produits laitiers (-21,5 %), les autres produits du groupe ont également connu des hausses mais de moindre ampleur. Il s’agit notamment des légumes secs (+10,3%), totalisant 54,6 millions de dollars. Le groupe des biens de consommation non alimentaires, avec une facture de 590 millions de dollars, a connu également une hausse de près de 18,5 %.L’évolution des importations de ce groupe a touché surtout les pièces destinées aux appareils d’émission pour la radiodiffusion avec une hausse de 292,9 %, totalisant plus de 6 millions de dollars, et les pneumatiques (125,33 %) pour 13,8 millions de dollars. Les importations des véhicules de tourisme ont également connu une hausse de 81,44 % durant la même période et par rapport au même mois de l’année dernière pour une valeur de 176 millions de dollars. Le groupe des biens d’équipements a enregistré une baisse de 27 % à 894 millions de dollars.

Cette baisse a été engendrée par les chutes enregistrées par plusieurs produits du groupe, dont notamment les tableaux, panneaux et consoles électriques (-27,5 %), et les articles de robinetteries et organes similaires (-54,34 %).En novembre 2011, l’excédent commercial de l’Algérie a poursuivi sa tendance haussière, passant à 2,77 milliards de dollars contre 1,69 milliard le même mois en 2010. Cette situation s’explique par des hausses de 23 % des exportations des hydrocarbures, ainsi que par les exportations hors hydrocarbures avec plus de 14 %.Les hydrocarbures, qui représentent 97,50 % du volume global des exportations, passent de 4,74 milliards de dollars en novembre 2010 à 5,84 milliards le même mois en 2011, soit une augmentation de 23,18 %. La même tendance à la hausse (14,5%) est affichée aussi par les exportations hors hydrocarbures qui ont atteint 150 millions de dollars. Rappelons que selon le bilan publié la semaine dernière, les importations du pays se sont établies à un niveau record de 42,63 milliards de dollars, contre 36,49 milliards, soit une hausse de 16,83 %. M. B. (Sources: jeune indépendant)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »