Les éleveurs Doux s’unissent dans une association

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La mises en place des conditions d’élevage se poursuivent.

Les éleveurs bretons en contrat avec le groupe Doux vont créer une association pour défendre leurs intérêts auprès de l’entreprise placée en redressement judiciaire au tribunal de commerce de Quimper. Elle devrait s’appeler « les éleveurs de l’Aulne », le nom de l’ancien groupement d’éleveurs de Doux mis en sommeil depuis des années.

La FRSEA et la Chambre d’agriculture sont prêtes à appuyer les démarches des éleveurs. La Coordination rurale de Bretagne a réuni une cinquantaine d’aviculteurs, mardi, à Rostrenen. Avec l’aide d’un conseiller d’entreprises agricoles, elle leur a expliqué la procédure de déclaration de créances.

Manque de confiance

L’activité reprend chez l’industriel de la volaille avec des hauts et des bas. Les mises en place de poussins dans les élevages se passent plutôt bien. Les éleveurs attendaient, hier, les premiers chèques pour les lots de volaille livrés après le 1er juin, date du dépôt de bilan.

En revanche, la situation est plus préoccupante dans les usines d’aliments. Celle de Pluguffan pourrait être en rupture d’approvisionnement dans les prochaines heures.

Les sites de produits élaborés ont du mal à s’approvisionner en chapelure et en emballages. La confiance n’est toujours pas revenue auprès de certains fournisseurs. (Sources: O.E entreprises)

http://www.plastic-jig.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »